Lundi 16 mai 2011
Vernissage de l'exposition "Les bâtisseurs de rêve"








La Municipalité a répondu à l'appel des écoles en soutenant l'initiative académique du projet artistique d'une exposition intitulée "Les bâtisseurs de rêve", consacrée à l'architecture.

Les quatre écoles publiques, maternelles et élémentaires, de la commune ont pris part à l'événement culturel. Les élèves ont travaillé à concrétiser leur vision de l'architecture à travers le dessin ou la fabrication de maquettes. Les enseignants ont aidé au cheminement de leur réflexion en leur proposant des références artistiques.

Quant à la Classe d'inclusion scolaire (CLIS) de M. Philippe Bertrand, elle a concentré son attention sur la conception d'une maquette de labyrinthe. Celle-ci a été reproduite grandeur nature grâce à l'intervention des Services techniques municipaux. En effet, suite au partenariat entre la Municipalité et les écoles publiques, dans le cadre de cette semaine culturelle, l'exposition s'est déroulée à la Salle des fêtes Lirdeman, pendant 5 jours (du 16 au 20 mai). Ainsi, l'ensemble des classes des écoles douvrinoises, sans oublier celles du Collège Antoine Saint-Exupéry, ont pu visité les œuvres exposées.

Par ailleurs, le partenariat entre les écoles et la Municipalité ne s'est pas limité à la mise à disposition de locaux. Le travail du Centre multimédia Georges Brassens a constitué le second pôle de la semaine culturelle. Il a consisté en la confection de panneaux en relation avec les projets les plus extravagants des architectes ; qu'ils aient trouvé les moyens de se réaliser, ou qu'ils soient restés dans les cartons.

Le vernissage a rassemblé les enseignants, les parents d'élèves, les élus municipaux et l'équipe du Centre multimédia, en présence de M. Lionel Lefebvre, Inspecteur de l'Education nationale de la circonscription scolaire de Vendin-le-Vieil. Prenant la parole, Mme Corinne Harel, Adjointe au Maire chargée des affaires scolaires et culturelles, a déclaré que " L'architecte était un poète. Il rêvait avant de concevoir. Un bâtiment n'est jamais qu'un agrégat de poutrelles d'acier, de tonnes de béton et de surfaces vitrées, c'est surtout une vision transformatrice de la réalité".

Rebondissant sur les paroles prononcées par Mme Harel, M. le Maire a insisté sur les bienfaits pédagogiques de cette exposition qui a " permis aux élèves d'exprimer leur créativité et de concrétiser leur imaginaire sur un thème à la fois précis et vaste".