Samedi 23 octobre 2016
Décibel'Fest organisé par Radio Plus

Pour ses 20 années d'existence, la station locale "Radio Plus" (104.3 FM), "Média apprécié du Bassin minier", s'est offert un festival : le "Décibel'Fest". Le choix de l'équipe de "Radio Plus" s'est porté sur un plateau d'artistes aux registres différents les uns des autres. D'ailleurs, M. Christophe Pasquier, Fondateur et Directeur des programmes voulait "un festival familial, un festival pour tous". Ainsi, "Radio Plus" a présenté un spectacle varié et éclectique d'une durée de 8 heures, à la Salle des fêtes Lirdeman, devant un public composé de plus de 300 personnes.

Le "Décibel'Fest" : des "Talents en scène"

Le "Décibel'Fest" a débuté avec "Talents en scène", une troupe de chanteurs, musiciens et performeurs réunie spécialement pour l'occasion par "Mademoiselle Zouzou" artiste évènementielle aux multiples facettes : Julien Jack, auteur, compositeur et interprète, guitariste et joueur de cajon (caisse de résonance) ; John Guy Mitchell, qui a chanté les tubes de son idole... Eddy Mitchell ; "Adventice", un groupe de jeunes mordus du rock.

Les fantaisistes et les créateurs de facéties ont trouvé leur place au sein de la troupe : Vincent Ancelin - et son assistante Betty - ont fait partager aux petits comme aux grands leur univers de la manipulation expressive des ballons de baudruches. Puis, Cyril Cartel, magicien de son état, a étonné par ses tours loufoques. "Mademoiselle Zouzou", elle-même a donné de la voix, de sa voix "jazzy" et aux tonalités venues de Saint-Germain-des-Prés. Une artiste foisonnante aux nombreux talents : du chant à la comédie en passant par la caricature.

Renaud à l'honneur et un "Gentleman-imitateur"

Pascal Béclin a inauguré la deuxième partie du "Décibel'Fest". L'arrtiste régional a côtoyé l'acteur et chanteur Renaud, pour la première fois, en 1993, sur le tournage du film de Claude Berri : "Germinal". Puis, il a été l'un de ses choristes pour l'album : "Renaud cante el'Nord". Bref, Pascal Béclin est un inconditionnel de Renaud. Avec son groupe "Morgane de toi", il a livré une ode à son chanteur-fétiche. Tous les plus grands tubes de Renaud ont résonné dans la Salle des fêtes Lirdeman. Ensuite, l'imitation s'est immiscée au sein du "Décibel'Fest" avec le "gentleman" Eric Baert. Celui-ci a enchaîné les voix célèbres avec humour, séduction et émotion.

Les "Mains baladeuses" : une expérience humaine et sensorielle inédite

La spécificité du "Décibel'Fest" a été de permettre aux personnes atteintes de handicap de participer à la fête donnée par "Radio Plus". En effet, les personnes sourdes ou malentendantes ont bénéficié d'un dispositif acoustique : "la boucle magnétique". De plus, le groupe des "Mains baladeuses" ont présenté des chorégraphies adaptées, une nouvelle manière de transmettre les émotions des chansons aux personnes atteintes de problèmes d'audition comme à ceux qui n'en ont pas. Les "Chantsigneurs", comme ils se nomment, adaptent les chansons françaises et étrangères en langue des signes française. Ils l'ont fait avec créativité, élégance et générosité.  A noter que les personnes malvoyantes ont eu à leur disposition des fiches pratiques réalisées en "Braille".

John Mamann en clôture du "Décibel'Fest"

Le point d'orgue du "Décibel'Fest" fut la venue du scène, en soirée, de John Mamann, qui est à l'origine de l'un des tubes de 2013 : "Love life". Le chanteur pop a débuté sa carrière auprès de Johnny Hallyday, de Florent Pagny et de Louis Bertignac. En 2014, John Mamann sort "15 heures du matin", en duo avec Grand corps malade. A Douvrin, il a notamment interprété les titres de son dernier album, dont "J'suis comme toi".

Pour son "Décibel'Fest", "Radio Plus" a proposé de jolis moments artistiques et distrayants à vivre, à entendre et à voir, à l'image de ce qu'elle est depuis 20 ans : une station populaire de qualité, pas comme les autres.