Au mois de juin, les éco-gardes d'Artois Comm. ont invité nos Conseillers à participer à une journée "Recyclade à la Chartreuse des Dames".

Le samedi 3 juin 2006, nos 14 jeunes élus avaient rendez-vous dans la ville de Gosnay afin de participer au nettoyage du site de la Chartreuse des Dames.

"Nous avons été accueillis par les éco-gardes. Tout d'abord, un petit pain au chocolat pour prendre des forces car une grosse journée nous attendait. Ensuite, nous sommes partis dans la forêt de la Chartreuse équipés de gants et de sacs plastiques de couleurs différentes, afin de trier les déchets ramassés".

Comme à la maison

puce

Plastique vert :

Pour les bouteilles en verre sans les bouchons.

puce

Plastique jaune :

Pour les bouteilles en plastique, les boites de conserves, boîtes aluminium et pack de bouteille, papiers souillés.

puce

Plastique bleu :

Les emballages, bouteilles plastiques avec bouchon, bombes aérosol.

puce

Plastique noir :

Le reste des déchets.

"Nous avons appris ce jour-là, la véritable importance de trier nos déchets mais surtout de ne pas les jeter n'importe où pour que ceux-ci puissent être recyclés et resservir sous une autre forme.

Après une matinée plein remplie, nous avons reçu la visite sur le site du président d'Artois Comm. M. Alain Wacheux. Nous avons été félicités pour notre travail.

Le repas terminé, nous étions attendus par Monsieur Leroy pour la visite de la station d'épuration de Bruay - La Buissière (pourquoi une station d'épuration, comment cela fonctionne etc...) ; intéressant mais très sale.

Ensuite, nous avons participé à un jeu de piste sur le site de la Chartreuse des Dames. Sur la route, nous avons appris des choses sur le recyclage dans les déchetteries etc...

Puis, nous avons visité la forêt avec des éco-gardes (Pierre & Michel) qui nous ont appris un tas de choses sur la faune et la flore (fascinant).

Nous avons fini notre journée par la visite d'un site archéologique, où deux guides nous ont expliqué ce qu'est la Chartreuse des Dames de Gosnay, son histoire, ses anecdotes, sa destruction, son rachat et sa redécouverte par des archéologues.

Une journée vraiment passionnante, nous tenons à remercier les éco-gardes d'Artois Comm. pour leur patience et leur gentillesse."