Lundi 19 mars 2012
Commémoration du Cessez-le-feu de la Guerre d'Algérie




Une délégation du Conseil municipal, à la tête de la laquelle se trouvait M. Jean-Michel Dupont, Maire, s'est rendue au Monument aux Morts où les anciens Combattants d'Afrique du Nord commémoraient le Cessez-le-feu intervenu en Algérie le 19 mars 1962, au lendemain de la signature des Accords d'Evian, voici 50 ans. L'Association des anciens Combattants, représentée par M. Julien Hecquet, et la Municipalité, par l'intermédiaire de MM. Albert Vivier et Patrick Bienkowski, ont déposé une gerbe, en hommage aux soldats français tombés au combat en Afrique du Nord. M. Jean-Michel Dupont et M. Henri Versavel ont successivement pris la parole. Le Premier Magistrat de la commune a souligné que : "Qu'une génération entière a été profondément marquée par cette guerre qui a duré 8 ans, après 130 années d'occupation française de l'Algérie. Il y a eu 30 000 militaires français morts au combat, 30 000 à 90 000 Harkis, 4 000 à 6 000 chez les civils « européens », et environ 65 000 blessés".