Vendredi 11 mai 2012
Spectacle de l'Ecole maternelle "Les Glycines"





Pour leur fête de printemps, l'équipe pédagogique et les élèves de l'Ecole maternelle "Les Glycines" ont présenté un spectacle dansant et musical, intitulé : "Le petit pingouin", à la Salle des fêtes Lirdeman.

Dans ce spectacle, un  petit pingouin se morfondait sur la banquise car il ne voulait plus avoir froid. Ainsi, il décida de partir à travers le monde, pour découvrir comment il pouvait ne plus avoir si froid. Dans son périple à dos de baleine, le petit pingouin a effectué plusieurs haltes sur chaque continent, à la rencontre des animaux emblématiques de la contrée visitée : les pandas en Asie, les kangourous en Australie, les zèbres en Afrique, les chats en Europe, les perroquets en Amérique latine...

A chaque fois, les animations dansaient et chantaient pour dire la bienvenue à leur hôte si particulier. A chaque fois, le petit pingouin leur posait la rituelle question : "Avez-vous le secret pour ne plus avoir froid ?" Les animaux lui répondaient qu'ils ne l'avaient pas. Néanmoins, ils s'attachaient toujours à offrir un vêtement ou un objet, pour qu'il puisse avoir un peu moins froid.

Au terme de son voyage, il retourna sur sa banquise, sans avoir découvert ce qu'il avait cherché véritablement au fil de ses pérégrinations. Soudain, il comprit. Ce qui réchauffe le corps n'est rien à côté de ce qui réchauffe le cœur. C'est l'amitié venue de l'écho des lointaines rencontres qui le tenait chaud.

Mme Cécile Warembourg, Directrice de l'Ecole maternelle "Les Glycines" a remercié l'ensemble des personnes qui ont concouru à la réussite de la soirée, en premier lieu, les parents d'élèves dont le travail de confection des costumes et des décors fut impeccable, l'équipe pédagogique de l'école (enseignantes et agents territoriaux), pour leur investissement, notamment sur le plan de la mise en scène, le personnel technique communal, et la Municipalité, représentée par M. Jean-Michel Dupont, Maire, et Mme Corinne Harel, Adjointe au Maire chargée des affaires scolaires et culturelles.

Le public, composé essentiellement des familles des élèves, a particulièrement été attiré par les couleurs chatoyantes des costumes et décors du spectacle, mais a également apprécié la douce moralité qui s'en est dégagée.