Samedi 25 août 2012
Commémoration de la Libération de l'Artois et des Weppes
Passage du "Convoi Liberty Weppes"






















A l'initiative de la Municipalité, le convoi militaire dénommé "Liberty Weppes" est passé à Douvrin, et a fait une halte de deux heures sur la Place Emile Basly (devant la Mairie), dans le cadre de la Commémoration de la Libération du Nord-Pas-de-Calais en général, de l'Artois et des Weppes en particulier, en 1944. C'est M. Albert Vivier, Premier Adjoint au Maire qui a accueilli les convoyeurs, entouré de plusieurs élus municipaux.

Après leur stationnement, les convoyeurs et les figurants habillés d'uniformes militaires de l'époque ou grimés en "Résistants" ont rejoint le Monument aux Morts, en compagnie des anciens Combattants douvrinois, présidés par M. Henri Versavel, de plusieurs responsables associatifs, ainsi que de Douvrinois, venus à la rencontre du convoi. On y procéda à un dépôt de gerbes sous la bienveillance d'une haie d'honneur de "Militaires britanniques", puis une minute de silence fut observée, juste avant que résonne un air de cornemuse et que l'hymne national soit entendu.

Après la visite de la trentaine de véhicules stationnés (jeeps, camions, motos, blindés légers, engins amphibie, etc.) sur et autour de la Place de la Mairie, une réception fut organisée à l'Hôtel de ville, à l'attention des convoyeurs. M. Albert Vivier y a pris la parole en déclarant notamment : " Nous avons donc rendu hommage à nos Libérateurs, principalement britanniques, bien sûr, mais également à la Résistance douvrinoise, qui ont su préserver la flamme vaillante de la liberté et de la lutte contre l'oppression nazie durant l'occupation de notre commune. Parmi eux, il y avait le Capitaine Dulieux et Victor Dejong, les plus connus, car ils ont laissé leur nom à des rues de Douvrin. Mais, il en avait tant d'autres, dont nombre sont partis mourir loin de leur village, dans les horribles camps d'internement.

N'oublions pas les prisonniers de guerre, privés de leur famille pendant 5 années, détenus dans des conditions inhumaines.

Libérateurs,, Résistants, Prisonniers de guerre, Recrues de l'Armée de France renaissante à l'assaut de la reconquête, nous ne manquons jamais de les honorer lors des cérémonies patriotiques du Souvenir des Déportés et de l'Armistice du 8 mai 1945.

Aujourd'hui, nous avons amplifié notre geste en nous remémorant l'action conjuguée de tous ceux qui ont permis la Libération du Pas-de-Calais et de notre pays. La vision des véhicules militaires exposés sur la Place de la Mairie doit réveiller, chez les plus anciens d'entre nous, de vifs souvenirs. Souvenir de terreur de l'occupation. Souvenir de joie de la Libération.

Il y a 68 ans, la 2ème Armée britannique du Général Dempsey libérait Arras. Dans les jours qui suivirent, c'est l'ensemble du Nord-Pas-de-Calais, sauf la poche de Dunkerque, qui l'était.".

La réception s'est achevée par la remise de la Médaille de la Reconnaissance de la Ville de Douvrin à M. Daniel Vannobel, ancien Combattant sur le sol de l'Afrique du Nord, pendant la Guerre d'Algérie, "Pour son assiduité en tant que Porte-drapeaux des Anciens Combattants, et pour son engagement au service de la France".