06/01/2009 - Réunion sur l'avenir de la friche « Ex-Finalens »
"Reconversion en vue"

M. Serge Gorillot, Maire, et plusieurs de ses adjoints, ont reçu M. Eric Sapin, entrepreneur, et M. Bréguet, représentant de l'entreprise « Grande Paroisse » propriétaire de la friche « Ex-Finalens », d'une superficie de 33 hectares.

M. Eric Sapin souhaite acquérir ces terrains pour y installer son entreprise de négoce de matériaux de construction (granulats, sables...). Dans la perspective du Canal à grand gabarit « Seine-Nord », l'atout principal du secteur est le canal d'Aires, qui jouxte le site. Le quai de déchargement de 220 mètres de longueur – construit par « Finalens » au début des années 1970, sera abondamment utilisé si M. Eric Sapin concrétise son projet, il a déclaré que : « C'était sa ferme intention ».

M. Bréguet, de « Grande Paroisse » et M. Eric Sapin, se sont engagés sur un accord de principe relatif à la cession des terrains. Reste de nombreuses démarches administratives à réaliser, et des interrogations sur l'implantation d'une Aire d'Accueil des Gens du Voyage, près du site. Il pourrait gêner l'aménagement d'une voirie indispensable au raccordement à la route de Lens.

M. Serge Gorillot s'est dit très enthousiaste quant au projet, qui pourrait être générateur d'emplois, en partenariat avec Artois Comm. qui détient la compétence du développement économique. Concernant l'éventuelle implantation de l'Aire d'Accueil des Gens du Voyage, M. le Maire est d'un avis défavorable.

Dans ce sens, il a lancé une consultation auprès de l'ensemble de la population sur cette question. Les foyers douvrinois ont été plus de 450 à répondre, à 98 %, ceux-ci ont déclaré ne pas vouloir l'installation d'une telle aire d'accueil.

Serge Gorillot doit rencontrer prochainement les dirigeants d'Artois Comm. Et le Préfet du Pas-de-Calais pour tenter de négocier une solution au problème.

L'arrêt définitif de l'activité industrielle de Finalens remonte au début des années 1980. « Grande Paroisse » - successeur juridique de la friche – a dû procéder à la dépollution complète des terrains.