Lundi 4 septembre 2017
Venue du Président du Conseil départemental sur le chantier du collège

M. Michel Dagbert, Président du Conseil départemental du Pas-de-Calais, a effectué une visite du chantier de reconstruction du Collège Antoine de Saint-Exupéry, accompagné de Mme Blandine Drain, Vice-présidente du Conseil départemental, en charge des collèges, des politiques éducatives et de l'enseignement supérieur.

A leur arrivée, ils ont été accueillis par M. Jérôme Gannard, Principal du Collège Saint-Exupéry, et par une délégation d'élus locaux, composée notamment de Mme Odette Duriez, Vice-présidente du Conseil départemental, de M. Frédéric Wallet, Conseiller départemental du Canton de Douvrin, de M. Jean-Michel Dupont, Maire de Douvrin, de Mme Cathy Allard, Adjointe au Maire chargée des affaires scolaires, et de M. Jean-Marc Boulert, Adjoint au Maire chargé de l'urbanisme.

L'équipe de maîtrise d'œuvre et les représentants des entreprises ont guidé l'ensemble des élus à travers le chantier de reconstruction du collège. Le Conseil départemental du Pas-de-Calais avait décidé en 2013 d'acter la reconstruction du Collège Antoine de Saint-Exupéry (construit initialement en 1974) sur le site actuel. L'emprise foncière étant restreinte, les travaux sont menés en deux phases.

Le projet s'articule autour de trois nouveaux bâtiments. Le bâtiment A abritera les services administratifs et de direction, une salle polyvalente, l'infirmerie et une salle de tennis de table. Quant au bâtiment B, il accueillera l'externat, la vie scolaire - c'est-à-dire les salles de classe - et la salle des professeurs ; il sera le plus important des trois bâtiment en terme de surface : 3.320 m². Concernant le bâtiment C, il sera consacré à la demi-pension et aux locaux réservés aux agents du collège. En outre, trois logements de fonction sont prévus. Enfin, des aménagements extérieurs sont programmés : dépose-bus, parkings, cour de récréation et plateau sportif. Le coût global de l'opération est de 22.400.000€00.

La phase 1 des travaux a débuté en novembre 2016. Le bâtiment B est le premier à sortir de terre, avec un rez-de-chaussée et deux étages. Le bâtiment A devrait suivre prochainement. Le basculement et le déménagement vers le nouveau collège est prévu en septembre 2018, qui marquera la fin de la première phase. Alors, il s'ensuivra la phase 2, avec la démolition des bâtiments actuels, la construction du bâtiment B et les aménagements extérieurs.

Dans la droite ligne de son "Agenda 21", le Conseil départemental du Pas-de-Calais s'est engagé dans une démarche respectueuse de l'environnement. Dans le cadre du projet de reconstruction du collège, des mesures environnementales ont été retenues, telles que la performance thermique des bâtiments, la chaufferie mixte "bois/gaz" ou encore la récupération des eaux pluviales pour les sanitaires des élèves. A noter que le projet de reconstruction est accompagnée par la mise en place d'une clause d'insertion sociale. Les entreprises chargées de la réalisation du chantier ont dû embaucher des demandeurs d'emploi locaux intégrés dans un parcours d'insertion.

Au terme de la visite, et en ce jour de rentrée scolaire, Michel Dagbert a déclaré que sa venue à Douvrin était l'un des témoignages de "l'engagement d'une collectivité départementale entièrement mobilisée au service des 61.000 collégiens du Pas-de-Calais, de leur réussite et de leur épanouissement."