Mardi 21 octobre 2014
Vernissage de la Rétrospective de la Guerre 14/18
à Douvrin et dans l'Artois

Une Rétrospective pour se souvenir de la Grande guerre

Un hommage solennel aux victimes civiles et militaires de la Première guerre mondiale a constitué la première phase du vernissage de la "Rétrospective de la Grande guerre à Douvrin et dans l'Artois", une manifestation commémorative et historique, organisée un collectif Inter-Associatif : "Douvrin 14-18", initié par l'Association « Douvrin – Hier – Aujourd'hui – Demain » (Douvrin - HAD), présidée par M. Valentin Delecroix.

Dépôt de gerbes au monument aux Morts

Un cortège, formé d'Anciens Combattants, de Gardes d'Honneur de Notre-Dame-de-Lorette, d'Elus municipaux, de Responsables associatifs et de Membres du Collectif Inter-Associatif, a pris le chemin du Monument aux Morts, guidé par les musiciens de l'Harmonie "La Douvrinoise", dirigée par M. Fabrice Roche. Des gerbes ont été déposées par la Municipalité, l'Association des Anciens Combattants et le Groupe de Vermelles & environs de la Garde d'Honneur de Notre-Dame-de-Lorette.

Le Collectif Inter-Associatif

Au retour à la Salle des fêtes Lirdeman, plusieurs intervenants ont la pris la parole. D'abord, M. Valentin Delecroix, Animateur du Collectif Inter-Associatif "Douvrin 14/18". Il a retracé les dix-huit mois de préparation de la Rétrospective, et la constitution du Collectif, qui réunit – outre "Douvrin - HAD" – l'Association des Anciens Combattants de Douvrin, présidée par M. Jeannot Delecour, l'Association Douvrinoise d'Action Laïque pour l’Éducation et la Culture (ADALEC), présidée par M. Michaël Caron, l'Espace Culturel Lirdeman de Douvrin (ECLID), présidé par M. René Lavergne, ainsi que des particuliers collectionneurs et d'habitants impliqués.

M. Delecroix a expliqué que  le Collectif a participé à l'Appel à propositions culturelles 2013/2014 lancé par Artois Comm, à travers son service culturel et l'Office de tourisme intercommunal de Béthune-Bruay, toujours dans le cadre  de la Commémoration du Centenaire du déclenchement de la Première guerre mondiale. Le collectif en a retiré un financement important. Il a aussi bénéficié du soutien de la Commune de Douvrin.

"Beaucoup d'aspects de ce conflit sont abordés"

MM. Jeannot Delecour, Marc Derancy (Garde d'Honneur de ND-de-Lorette) et Eric Deleval, Conseiller communautaire délégué à la culture d'Artois Comm. se sont également exprimés sur la nature et le sens de la Rétrospective. Pour sa part, M. Jean-Michel Dupont, Maire, a déclaré : "Cette Rétrospective de la Guerre 14/18 est très riche. Beaucoup d'aspects de ce conflit sont abordés. On croit tout connaître de cette période, mais au bout du compte, on s'aperçoit que certains éléments historiques doivent être approfondis. [...] La Rétrospective fait œuvre de pédagogie. On ne peut que ressentir la qualité du travail de tous les exposants, notamment la collecte des données et des archives. Au-delà, il s'agit de donner un sens aux informations recueillies pour retransmettre aux visiteurs une vision, la plus objective possible, des faits historiques de la Première guerre mondiale."

Une succession d'expositions

La manifestation s'est déroulée sur cinq journées. Elle a consisté en une succession d'expositions abordant différentes thématiques du conflit mondial de 1914-1918. Par exemple, la présentation de photos et de documents relatifs à la Commune de Douvrin, avant,  pendant et après la Première guerre, montrant sa destruction et mettant en relief sa reconstruction, ou la biographie de chaque soldat douvrinois, "Mort pour la France". Du matériel de guerre, des armes (fusils, grenades, obus, , etc.), des uniformes et casques, des objets retrouvés dans les tranchées ont également été présentés. Ceux-ci ont été prêtés par le Musée de Loos-en-Gohelle et celui de Neuville-Saint-Vaast, et des particuliers. En outre, l'Association des Anciens Combattants a contribué en mettant à disposition une exposition de l'Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre (ONAC-VG).

La Division marocaine à l'honneur

Quant à l'ADALEC, elle s'est attaché à présenter la contribution des troupes combattantes d'Afrique du Nord sur le Front occidental à travers une exposition intitulée "Les Soldats indigènes d'Afrique du Nord pendant la Première guerre mondiale" et la diffusion d'un film-documentaire de 26 minutes, entièrement réalisé par les bénévoles : « La Division marocaine : Les Héros oubliés ». Les agents municipaux du Centre multimédia Georges Brassens ont présenté une sélection d'écrivains ayant combattu lors de la Première guerre.

Un spectacle pour émouvoir et réfléchir

Au cours de la semaine commémorative, il a été programmé un spectacle culturel par l'ECLID : « L'ennemi, c'est l'autre » de Saverio Maligno, mise en scène par Saverio Maligno et Stéphane Ropa, avec Thomas Debaene et Germain Magnaval, d'après l'album de Davide Cali et Serge Bloch.

Rendez-vous (peut-être...) en 2016

Plus de 800 personnes ont visité la "Rétrospective de la Guerre 14/18 à Douvrin et dans l'Artois", sans compter les groupes d'enfants de l'Accueil de loisirs. Ses organisateurs se disent satisfaits d'une manifestation qui a atteint tous ses objectifs. Le Collectif Inter-Associatif "Douvrin 14/18" ne disparaît pour autant. Ses membres réfléchissent déjà à une manifestation sur le thème des conditions de vie à l'arrière du Front et la participation des Femmes au conflit mondial. Rendez-vous en 2016.

 


Vous pouvez vous procurer le timbre et l'enveloppe commémoratifs de la Rétrospective en appelant au Tél. : 03.21.40.99.38