Samedi 19 mars 2016
Commémoration des Accords d'Evian

Les élus municipaux et les anciens combattants ont déposé une gerbe au Monument aux Morts, à l'occasion de la Commémoration des Accords d'Evian. En 1962, un Cessez-le-feu était conclu entre le Gouvernement de la République française et les représentants du Gouvernement provisoire de la République algérienne, dans le cadre des Accords d'Évian. A midi, le 19 mars 1962, il était mis fin aux opérations militaires et à toute action armée sur l'ensemble du territoire algérien. Néanmoins, il y a eu encore des morts français et algériens après cette date.

Prenant la parole, M. Jean-Michel Dupont, Maire, a déclaré : "Les polémiques qui se font aujourd'hui entendre sur la commémoration de cette date prouve, une fois encore, que les plaies sont loin d'être refermées, qu'on se trouve d'un côté ou de l'autre de la Méditerranée. Les blessures saignent encore et la réconciliation n'est pas tout à fait accomplie. Il faudra attendre une autre génération pour que s'évacue toute l'émotion intense qui existe encore de nos jours."

M. Jeannot Delecour, Président de l'Association des Anciens Combattants, a procédé à la lecture d'un message de l'Union Française des Associations d'Anciens Combattants.