Vendredi 22 mars 2013
Pose de la première Pierre du Béguinage
à l'angle des rues du Quévalon et de l'Argillière

M. Jean-Michel Dupont, Maire, a posé la première Pierre du nouveau béguinage de 12 logements individuels qui se situeront à l'angle des rues du Quévalon et de l'Argillière, à proximité du précédent béguinage et de l'Etablissement d'Hébergement des Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD ex-MAPAD) "Les Hélianthines".

En présence de M. Nicolas Bays, Député, de M. Léon Copin, Président de la SEM-SPAPA* - partenaire de l'opération - de MM. Christian Parent et Dominique Aerts, les représentants du Groupe "Habitat 59/62 Picardie" - maître d'ouvrage - et des membres du Conseil municipal, Monsieur le Maire a procédé à la lecture du parchemin avant de le sceller symboliquement au sein de la première pierre posée avec M. Léon Copin.

8 maisons de type III et 4 maisons de type II sur un terrain de 803 m²

Bâti sur un terrain de 803 m², et autour d'une placette, le béguinage comprendra huit maisons de type III (superficie habitable de 70,20 m) et de quatre maisons de type II (surface habitable de 60,35 m). Ces habitations sont destinées au public spécifique des personnes âgées. Le terrain sera complètement clôturé. L'accès des piétons et des véhicules sera commandé par un portillon et une barrière automatique depuis les logements. Un abri de jardin sera construit sur chaque parcelle. Les espaces libres seront aménagés avec une végétation basse et quelques arbres de haute tige. Les habitations seront construites en brique rouge. Leur livraison est fixée à novembre 2013.

Coût de l'opération : 1.600.000€00

A la Salle Léopold Boilly (Salle des fêtes Lirdeman), au cours de la réception qui a suivi la pose de la première Pierre, plusieurs intervenants ont précisé certains aspects de l'opération de construction. D'abord, M. Christian Parent, président du Groupe "Habitat 62/59 Picardie", a déclaré que le coût de l'opération représentait la somme de près d'un million six cent mille euros, financé en grande partie par différents prêts contractés auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) et garantis par la commune.

Puis, M. Léon Copin, Maire de Noyelles-lès-Vermelles, a souligné que SEM-SPAPA qu'il préside avait apporté le terrain par voie de bail emphytéotique de 60 ans. Par ailleurs, les résidents du béguinage pourront bénéficier des services d'aide à domicile du Centre Intercommunal d'Action Sociale en Faveur des Personnes Âgées (CIASFPA).

"Le béguinage, c'est l'assurance pour les personnes âgées autonomes de disposer d'un logement individuel adapté à sa condition"

Enfin, M. Jean-Michel Dupont a remercié l'aménageur, le Groupe "Habitat 62/59 Picardie", d'avoir "choisi Douvrin pour concrétiser ce projet de béguinage, d'utilité sociale". Il a également remercier M. Léon Copin pour son soutien. En outre, il a déclaré que : "Le béguinage, ce n'est pas une maison de retraite, ni un foyer-logement, mais c'est l'assurance pour les personnes âgées autonomes de disposer d'un logement individuel adapté à sa condition, sécurisé, accessible et fonctionnel, avec un espace commun qui permet de garder des liens sociaux privilégiés. Par ailleurs, leur localisation est importante car elle doit permettre aux résidents de se rendre facilement en centre-ville pour avoir accès aux services publics et aux commerces de proximité".