Lundi 8 mai 2017
Commémoration de l'Armistice de la Deuxième guerre mondiale

Les anciens Combattants, les élus municipaux et les responsables associatifs ont déposé une gerbe au Monument aux Morts, en souvenir des victimes civiles et militaires du conflit majeur que fut la Deuxième Guerre mondiale. Puis, un cortège s'est formé afin de défiler dans les rues communales, derrière les jeunes Sapeurs-pompiers, les musiciens de l'Harmonie "La Douvrinoise" et les porte-drapeaux..

Après un lâcher de pigeons, symbolisant la liberté, uUne réception a été organisée à la Salle Léopold Boilly (Salle des fêtes Lirdeman) où plusieurs prises de parole sont intervenues. D'abord, M. Jean-Michel Dupont, Maire, a déclaré : "Dans l'Histoire de l'Humanité, la Deuxième guerre mondiale gardera éternellement une résonance particulière. Elle a donné libre cours à l'expression folle de l'idéologie nazie, à l'imbécile illusion d'une race supérieure. Des femmes et des hommes se sont abandonnés en toute conscience à la déraison, ils se sont fourvoyés dans des pratiques inouïes, où le bien et le mal se sont confondu : crimes de guerre, crimes contre l'Humanité, Déportations... et le pire qui soit : le Génocide juif."

Puis, le premier magistrat s'est exprimé sur le sens de l'Histoire et les valeurs : " C’est en pensant à toutes ces horreurs vécues il y a plus d’un demi-siècle, à toutes ces épreuves et à tous ces sacrifices, que notre Société peut aujourd’hui parler de son Histoire la tête haute et qu’elle entend puiser l’inspiration et la force pour affronter les défis de l’avenir. Restons vigilants. Rien n’est définitivement gagné. Ne baissons jamais la garde. Depuis 1945, les ennemis ont à plusieurs reprises changé. Mais les objectifs sont les mêmes : abattre notre civilisation qui repose sur la liberté et la démocratie, le respect des opinions, l’égalité homme-femme, la solidarité envers les plus faibles. Nous devons sans cesse apprendre de notre Histoire. Ne jamais oublier les leçons du passé. Année après année, nous devons continuer à transmettre l'esprit de l'honneur à conserver et de la dignité humaine à préserver."

Ensuite, un membre du Conseil municipal des Jeunes (CMJ) s'est avancé au pupitre afin de lire un message de la Fédération Nationale des Associations d'Anciens Combattants. Enfin, M. Jeannot Delecour, Président de l'Association des Anciens Combattants, a