Dimanche 8 mai 2016
Commémoration de l'Armistice de la Deuxième guerre mondiale



MM. Jean-Marc Boulert & Hugues Houzé de l'Aulnoit - Adjoints au Maire
M. Arthur Heuchler - Président du Conseil Municipal des Jeunes

Mme Carmen Wallart & M. Michel Delaine
Association des Anciens Combattants

MM. Alain Hoyez, Yves Gibault & Patrick Bienkowski
Association des Médaillés du Travail

Mme Brigitte Larchanché
Association des Familles

Mmes Marie-Madeleine Piret & Gaëlle Caron
Association "DECCIDA"

M. Fabrice Roche souhaite une bonne retraite à M. Guy Ferster

Les Anciens Combattants, les élus municipaux et les responsables associatifs ont déposé une gerbe au Monument aux Morts, en souvenir des victimes civiles et militaires du conflit majeur que fut la Deuxième guerre mondiale. Puis, un cortège s'est formé afin de défiler dans les rues communales, derrière les jeunes Sapeurs-pompiers et les musiciens de l'Harmonie "La Douvrinoise".

Le cortège s'est arrêté aux abords de la Place Saint-Augustin, où les musiciens de l'Harmonie, dirigés par M. Fabrice Roche, ont interprété à nouveau quelques morceaux de circonstance, dont l'hymne national. Puis, un lâcher de colombes a été effectuée. Par ailleurs, M. Fabrice Roche a salué M. Guy Ferster, Agent communal, qui fera valoir ses droits à la retraite dans quelques semaines. Pendant de nombreuses années, M. Ferster a mené les différents cortèges dans les rues douvrinoises, lors des cérémonies patriotiques. Sa mission était essentielle afin d'avertir et de dévier les automolistes, et ainsi assurer la sécurité des personnes participant aux défilés.

Une réception a été organisée à la Salle Léopold Boilly (Salle des fêtes Lirdeman) où plusieurs prises de parole ont eu lieu. M. Jean-Michel Dupont, Maire, a notamment déclaré : "Il y a donc 71 ans, les Alliés obtenaient la capitulation sans condition de l'Allemagne nazie. L'Armistice mit fin à 6 ans d'une guerre mondiale dans laquelle la violence avait atteint un degré inouï et presque ultime, dans toute l'Histoire de l'Humanité".

"Des crimes de guerre abominables ont été commis sur les peuples, dont les nations ont été occupées. Parmi ces peuples, les nazis ont voulu exterminer ceux qui n'étaient conformes à l'illusoire et délirante pureté de la race aryenne, notamment les Femmes et les Hommes de confession juive. Regardons la vérité en face, nous le savons tous désormais, des Français et des institutions françaises ont lâchement et indignement contribué à l'envoi de compatriotes juifs dans les camps d'extermination. Une honte indélébile ".

Ensuite, M. Daniel Dubois, Vice-président de l'Association des Anciens Combattants, remplaçant M. Jeannot Delecour, président, empêché, a prononcé un discours axé sur les enseignements tirés du conflit mondial, et sur l'impérieux nécessité du devoir de mémoire. Enfin, un membre du Conseil Municipal des Jeunes (CMJ) s'est avancé au pupitre afin de lire le message de l'Union Française des Associations d'Anciens Combattants (UFAC).