Dimanche 28 janvier 2018
Réception à l'occasion du 5ème anniversaire de l'ADALEC

A l'occasion du 5ème anniversaire de la création de l'ADALEC - Association Douvrinoise d'Action Laïque pour l'Education et la Culture - affiliée à la Ligue de l'Enseignement du Pas-de-Calais, ses membres dirigeants ont invité les adhérents, les sympathisants et les élus municipaux à une réception, empreinte de sobriété, qui s'est déroulée à la Salle Léopold Boilly (Salle des fêtes Lirdeman).

Après la présentation d'un diaporama sur les actions et activités de l'ADALEC, Mlle Gaëlle Caron, Présidente déléguée, a pris la parole afin d'exprimer le ressenti de l'expérience qu'elle a vécue durant ces 5 dernières années. Elle a notamment dit son ravissement d'avoir été embarquée dans cette aventure associative, où il a fallu apprendre à occuper toutes les fonctions possibles et imaginables.

Ensuite, C'est M. Michaël Caron, Président de l'ADALEC, qui s'est avancé au pupitre afin de prononcer son discours, qu'il a voulu placé sous le signe des valeurs véhiculées par l'ADALEC : l'éducation populaire, la culture pour tous, l'ouverture aux autres et la laïcité. Puis, il a rappelé l'importance pour l'ADALEC des ateliers "Théâtre" pour les enfants - et désormais pour las adultes - sui sont au cœur de l'association, sans pour autant négliger les autres activités de celle-ci. Enfin, il achevé sa prise de parole en racontant la légende du colibri, dont la morale appelle chacun à faire sa part des choses. La réception s'est conclue par le Verre de la convivialité.

La veille de la réception, l'assemblée générale de l'ADALEC s'est tenue à la Salle Saint-Augustin, où a été présenté les différents rapports, moral, d'activité et financier, puis le programme des manifestations pour l'année 2018. Par ailleurs, l'ADALEC s'est dotée d'une charte reprenant ses buts, rappelant ses principes et réitérant son attachement à l'implication au sein de la vie locale. En outre, le bureau a réaffirmé la volonté de pérenniser les ateliers "Théâtre" en dépit des inquiétudes liées au manque de financements.