Samedi 21 janvier 2017
Assemblée générale de l'ADALEC

Après quatre années d'existence, l'Association Douvrinoise d'Action Laïque pour l'Education et la Culture (ADALEC) a réussi à s'inscrire durablement au sein du paysage associatif local, avec des moyens matériels et des capacités financières très limitées. L'Association doit systématiquement démontrer sa capacité à entreprendre et s'astreindre à une pédagogie constante de ses buts, en raison des valeurs qu'elle promeut au travers de ses activités et manifestations. C'est ainsi qu'a débuté le rapport moral présenté par M. Michaël Caron, Président de l'ADALEC, lors de l'Assemblée générale annuelle, qui s'est tenue à la Salle de réunion Saint-Augustin.

Le but principal du Projet associatif de l'ADALEC est dirigé vers la multiplication des actions éducatives, culturelles et liées à l'animation, sur le territoire de la Commune et du Canton de Douvrin. D'ailleurs, la volonté réaffirmée de l'ADALEC est de participer à la vie communale, dans la limite de ses possibilités, de s'insérer dans une dynamique collective d'animation locale et de proposer aux habitants une approche différente et diverse des cultures.

L'ADALEC organise une dizaine de manifestations par an, telles que des après-midis récréatives, des bourses aux livres, des expositions, des actions pédagogiques, des sorties touristiques, etc. En outre, elle a organisé un marché solidaire au profit exclusif du "Téléthon". Vecteur de développement et de promotion de l'Association, l'Atelier de Pratique Théâtrale pour les Enfants (APTE) - 30 enfants inscrits - est au cœur de son action, mais représente néanmoins un engagement financier lourd. Par ailleurs, l'ADALEC participe aux Temps d'Activités Périscolaires (TAP).

Fédérée à la Ligue de l'Enseignement du Pas-de-Calais, l'ADALEC œuvre à la diffusion des valeurs de Fraternité, de Solidarité, de Tolérance, d'Ouverture et d'Altérité, dans une perspective laïque de la Société. Enfin, l'ADALEC essaie également d'agir pour la promotion de la coopération inter-associative. En effet, les associations occupent une place à part entière et singulière dans la Cité. Proches des habitants, implantées dans les différents quartiers de la ville, elles sont de fait des acteurs de la vie locale.