Dimanche 9 février 2014
Assemblée générale
Amicale des pêcheurs de Wingles - Douvrin - Billy-Berclau

L'Amicale des pêcheurs de Wingles - Douvrin - Billy-Berclau, présidée par M Jean-Paul Nowara, a tenu son assemblée générale annuelle à la Salle des fêtes Lirdeman. Le président a constaté une réduction sensible des adhérents en l'espace d'une année : de 456 en 2012, leur nombre est passé à 385 en 2013. La vente des tickets journaliers est également en baisse à 385 pour l'année dernière.

Le problème important de l'envassement

Selon M. Nowara, les raisons sont multiples. Il y a eu d'abord une moindre pratique de la pêche, dont la tendance est à la diminution constante. Puis, l'état de la plupart des six étangs gérés par l'amicale lui ont donné une image dégradée. La situation des étangs a donc été au cœur des débats de la réunion statutaire de l'amicale intercommunale, notamment l'envasement important de trois d'entre eux - et plus particulièrement le marais de l'Île - situés au sein du Parc de nature et de loisirs Marcel Cabiddu.

Le processus d'eutrophisation

Bien que beaucoup de temps soit consacré hebdomadairement par les pêcheurs à nettoyer les plans d'eau au moyen d'une herse, ils ne peuvent rivaliser avec le phénomène de l'eutrophisation, un processus de modification et de dégradation du milieu aquatique, lié en général à un apport excessif de substances nutritives, qui augmentent la production d'algues et d'espèces aquatiques. Par ailleurs, il est à noter que 10 à 15 km de berges sont également à entretenir.

Moyens existants insuffisants

50% du budget de l'amicale des pêcheurs sont dédiés à l'acquisition et à la maintenance du matériel, et deux personnes sont salariées par l'association. Celles-ci sont employées à des tâches d'entretien et de surveillance (gardes assermentés). Ces moyens existants se révèlent insuffisants pour renverser la situation constatée dans les étangs.

Nouvelle mandature

Entrant dans une nouvelle mandature de cinq années, le bureau de l'amicale a la ferme intention d'interpeller le Syndicat Intercommunal d'Aménagement des Espaces Verts (SIAEV) et les communes qui la composent afin de pouvoir draguer les étangs qui en ont besoin ; ce qui suppose des investissements financiers publics. Actuellement, les sommes allouées par l'amicale au rempoissonnement (8 800€00) sont en légère diminution, conséquence de la priorité donnée à la lutte contre l'envasement.

Pas changement de tarifs

Pour autant, il n'est pas prévu, pour l'instant, d'augmenter le montant des cartes de pêche. Les amicalistes de Wingles - Douvrin - Billy-Berclau continueront de s'acquitter de la somme de 34€00 par an. Ceux qui habitent en dehors de ces trois communes devront payer une cotisation de 53€00. Si l'on souhaite adhérer à l'amicale, un droit d'entrée de 8€00 est à prévoir, en complément de la carte de pêche. Quant à la carte "Jeunes", elle coûte 15€00, et elle n'est valable qu'en juillet et août. Les tarifs restent inchangés depuis trois ans, malgré le prix en augmentation du rempoissonnement et des charges salariales élevées.