Lundi 11 avril 2016
Représentation du spectacle de la troupe biélorusse "Tsernitsa"

La troupe folklorique biélorusse "Tsernitsa" a posé ses valises à Douvrin et fait escale à la Salle des fêtes Lirdeman, le temps d'une représentation, à l'initiative de la Fédération départementale du Secours Populaire Français (SPF), dirigée par M. Serge Décaillon. Pour la deuxième année consécutive, la troupe "Tsernitsa" se produit dans plusieurs communes du Pas-de-Calais. En 2016, la tournée a concerné 'Annay-sous-Lens, Beaurainville, Sallaumines, Douvrin, Avion, Achicourt, Noyelles-Godault, Angres et Saint-Pol-sur-Ternoise.

Les 14 membres de la troupe - tous sont étudiants - ont fait découvrir les trésors du chant et de la danse biélorusses. Le public a voyagé d'une manière virtuelle en pays biélorusse, en explorant les facettes multiples de son folklore et de ses traditions artistiques. De plus, les spectateurs ont été admiratifs de la rigueur et de la régularité offertes par les artistes dans l'exécution de leurs danses, requérant de fortes ressources physiques. En outre, les couleurs chatoyantes et bigarrées des différents costumes et tenues ont émerveillé le public. La soirée s'est achevée par une surprise. Trois membres féminins de la troupe ont chanté phonétiquement l'hymne régional : "Le p'tit Quinquin".

Pendant la journée, la porte-parole de la troupe est intervenue auprès des enfants inscrits à l'accueil de loisirs des vacances de printemps, afin de les sensibiliser à la culture biélorusse. Chaque intervention a été ponctuée par l'interprétation de plusieurs extraits musicaux, et clôturée par l'initiation à quelques pas de danses traditionnelles.

La tournée de la troupe "Tsernitsa" dans le Pas-de-Calais entre dans le cadre de la commémoration de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, en 1986. En effet, depuis 1991, de nombreuses familles de la région accueillent durant l'été des enfants de Biélorussie. En moyenne, ce sont 250 enfants de la contrée irradiée de Moguilev qui séjournent chaque année dans le Nord-Pas-de-Calais, à l'initiative du SPF. Bien que l'explosion du réacteur nucléaire ait eu lieu en Ukraine, les régions frontalières biélorusses ont été durement touchées. D'un point de vue médical, les enfants qui habitent dans les secteurs contaminées doivent régulièrement sortir de leur environnement pour rester en bonne santé. Les bénéfices des représentations serviront à la venue des enfants biélorusses.